Un favori des consommateurs depuis plus d’un siècle

L’emblématique carton à pignon Pure-Pak® d’Elopak a résisté à l’épreuve du temps. Plus de 100 ans après son invention, il reste l’un des emballages les plus populaires au monde pour les produits laitiers et les jus. Notre carton a évolué pour s’imposer comme un emballage pour produits liquides de toutes sortes digne de confiance et reconnu mondialement. Il est utilisé quotidiennement par les consommateurs dans plus de 100 pays.

L’emblématique carton à pignon Pure-Pak® d’Elopak a résisté à l’épreuve du temps. Plus de 100 ans après son invention, il reste l’un des emballages les plus populaires au monde pour les produits laitiers et les jus. Notre carton a évolué pour s’imposer comme un emballage pour produits liquides de toutes sortes digne de confiance et reconnu mondialement. Il est utilisé quotidiennement par les consommateurs dans plus de 100 pays.

Il n’y a pas de secret pour le succès du carton Pure-Pak®, un emballage pour les produits liquides alimentaires reconnu mondialement et respectueux de l’environnement. Notre carton est populaire du fait de sa légèreté, de sa fonctionnalité et de ses propriétés de protection des produits. Fabriqué à partir de ressources renouvelables et entièrement recyclable, le carton se distingue également par sa durabilité environnementale.

1915

Brevet accordé pour Pure-Pak®

1936

Premières machines installées sur le marché américain

1937

42 millions de cartons produits

Les débuts

Dès le début du siècle dernier, les gens ont cherché à utiliser le carton pour emballer le lait. Les premières tentatives infructueuses en Californie remontent à 1908. Le développement de cartons à base de papier pour les laiteries a pris un tournant en 1915 lorsque le Bureau des brevets américain (US Patent Office) a accordé à John R.Van Wormer, un fabricant de jouets de l’Ohio, un brevet pour son invention de bouteille en papier. Le nouveau carton était livré sous forme aplatie; les laiteries devaient ensuite le former, le remplir et le sceller.

Des années de lutte

Van Wormer a consacré beaucoup de temps et d’argent à développer à la fois ses produits et son marché, incluant le développement d’une machine conçue pour former, remplir et sceller les cartons Pure-Pak®. Au départ, l’industrie laitière a traité le nouveau venu avec hostilité, car ils avaient lourdement investi dans des bouteilles en verre, ce qui a donné lieu à des interdictions et des batailles judiciaires. Après des années de lutte, The American Paper Company a acheté la marque et les droits d’emballage de Van Wormer en 1928 et a procédé au développement de six machines. Cependant, en 1934, aucune des machines ne fonctionnait encore. L’American Paper Company a donc contacté le fabricant d’outils et de machines Ex‑Cell‑O Corporation, qui a obtenu les droits Pure-Pak® et a commencé la refonte de la machine.

Machine de remplissage d’époque par Ex-Cell-O

Les premières machines Pure-Pak®

La première machine Pure-Pak® est entrée en activité en 1937, dans une usine laitière de la société Borden en Ohio. Les ventes totales de carton en 1937 totalisèrent 42 millions d’unités. Ces premiers cartons Pure-Pak® étaient trempés dans de la cire de paraffine chaude pour les protéger de l’humidité à l’intérieur et à l’extérieur avant de les remplir. Le dessus du carton était fermé par pliage et compression sous chaleur, et agrafé pour obtenir une fermeture totale.

1957

Le carton Pure-PakDMfait son arrivée en Norvège

1957

Elopak est fondée

1958

La laiterie Asker est le premier client Norvégien

Arrivée en Norvège

Après avoir introduit le pichet verseur (« Pitcher Pour »), un bec verseur intégré, le carton Pure-Pak® a attiré l’attention du monde entier, dont celle de l’ingénieur norvégien Christian August Johansen. En 1956, Johansen s’est associé à son compatriote investisseur Johan H. Andresen et est allé rencontrer Ex Cell O à Detroit pour obtenir la licence des cartons Pure-Pak® et commencer le remplissage en Europe.

Christian August Johansen (à gauche) et George Scott d’Ex Cell O s’accordent sur les derniers détails de l’accord de licence.

Le défi nordique

Les deux fondateurs ont été confrontés à un formidable défi. L’industrie laitière norvégienne venait d’investir massivement pour passer d’une bouteille en verre transparent à une bouteille colorée. Sans surprise, l’idée de changer à nouveau pour du carton jetable n’a pas été appréciée. Cependant, le potentiel évident des marchés européens, en partie motivé par la présence de l’armée américaine dans l’Allemagne d’après-guerre, les a convaincus de continuer. Le 11 février 1957, A/S Elopak Ltd. a été fondée. Le nom « Elopak » est une forme abrégée de « European License of Pure-Pak®» (« licence européenne de Pure-Pak®»).

Naissance d’Elopak

La nouvelle société a acquis les droits d’importation, d’installation et d’entretien des machines de remplissage des États-Unis. De plus, le contrat de licence pour la production de cartons Pure-Pak®.

Le 19 janvier 1957, la première pierre de la première usine Elopak de Spikkestad est posée. Proche des ports de Drammen et d’Oslo, le site a également bénéficié de la proximité des usines de papier sur la rivière Drammen. Des machines de transformation ont été installées et l’usine a été ouverte le 22 novembre 1957. La première commande est venue de la laiterie Sterovita aux Pays-Bas, pour fournir 40 à 50 millions de cartons Pure-Pak® par mois aux forces américaines.

Les premiers cartons d’Elopak étaient destinés au lait des forces américaines en Europe. La marine américaine a envoyé des gens à Spikkestad pour superviser le processus.

La première laiterie européenne à remplir des cartons Pure-Pak® avec du lait a été les pionniers chez Asker Meieri (Laiterie Asker), à l’extérieur d’Oslo, le 5 février 1958. La machine de remplissage a été installée à titre d’essai et les consommateurs ont payé au début le même prix pour le lait en carton Pure-Pak® que pour celui en bouteilles en verre. Les ménagères norvégiennes sont devenues la clé du succès du carton Pure-Pak®, car celui cumulait les avantages d’un emballage léger, incassable et qui n’avait pas besoin d’être nettoyé et retourné.

Machine de remplissage et bande transporteuse chez Asker Meieri en Norvège, la première laiterie européenne à remplir des cartons Pure-Pak®. Photo de Svein Aurmark, gracieuseté de Budstikka.

1960

Arrivée du carton poly-enduit

1987

Elopak devient propriétaire de la licence mondiale pour le carton Pure-Pak®

1991

Arrivée des bouchons à vis

Innovations, technologie et présence mondiale

Le déclin d’Ex-Cell-O Corporation a commencé par une tentative infructueuse d’introduire des machines de remplissage aseptiques en Europe. L’arrêt qui a suivi de leur développement technologique leur a également fait perdre pied sur le marché américain. Elopak a repris le flambeau dans le cadre de sa stratégie de croissance, remplaçant d’abord le revêtement de cire par du polyéthylène au milieu des années soixante. En 1970, une barrière en aluminium a été ajoutée au carton Pure-Pak®. Cette innovation a amélioré la protection du produit, la durée de conservation maximale, la fraîcheur et la qualité garantie. Une nouvelle ère a commencé en 1987, lorsque Elopak a acheté la division des systèmes d’emballage Ex‑Cell‑O et la licence Pure-Pak®.

L’innovation Pure-Pak® la plus importante est sans doute venue en 1991 avec les bouchons à vis et le système breveté Pak‑Lok. Elo‑Cap pour les produits frais a été le premier, suivi par Pure‑Cap pour les produits aseptiques en 1992.   

Elopak propose une variété de bouchons pour les segments des produits frais et des produits conservés à température ambiante.

Applicateur de bouchon au travail

Les bouchons sont devenus très populaires auprès des consommateurs

L’innovation technologique au cœur d’Elopak

En 2001, Elopak proposait la meilleure technologie ultra-propre du marché, attirant l’attention de clients tels que PepsiCo et sa marque de jus Tropicana. La même année a également vu l’introduction de nouveaux systèmes d’ouverture et de refermeture pour cartons de 1 litre et mini Pure-Pak®. De plus, la nouvelle technologie d’impression flexo UV a considérablement amélioré les capacités d’impression offset d’Elopak.

Le centre technologique d’Elopak (ETC) à Spikkestad a été mis à niveau pour des recherches et des tests révolutionnaires de nouvelles solutions de barrière. La position de la société en tant que fournisseur mondial de systèmes d’emballage de premier plan a été soulignée en 2002 avec l’introduction de la série de machines de remplissage à la pointe de la technologie pour les produits frais et ultra propres. L’innovation technologique continue et permanente est au cœur de notre activité.

Vue d’ensemble du centre de test de Spikkestad

Machines de remplissage pour essais et formation

Équipement de transformation

Un autre exemple de l’accent mis par Elopak sur l’innovation est l’usine de fabrication spécialisée ouverte à Mönchengladbach, en Allemagne, en 2011. Ce site de haute technologie comprend un laboratoire de science alimentaire et un hall d’assemblage moderne de 4500 m2 équipé pour la construction de machines de remplissage les plus avancées technologiquement sur le marché.  

Usine de fabrication d’Elopak à Mönchengladbach

Les cartons eux-mêmes ont fait l’objet d’un développement innovant. Les nouveaux cartons lancés depuis le début des années 2000 incluent les cartons Pure-Pak® avec un cinquième panneau (Curve), Pure-Pak® Diamond et Pure-Pak® Sense. Elopak propose ainsi aujourd’hui des produits pour tous les besoins imaginables, ainsi que la compétence pour développer des solutions pour ce qui est encore inconcevable.

2004

Pure-Pak® Curve

2006

Pure-Pak® Diamond™

2013/2014

Pure-Pak® Sense

Avec des services et des clients dans plus de 80 pays, Elopak est une véritable société internationale. Grâce à diverses acquisitions, coentreprises et autres stratégies de marché, nous produisons plus de 15 milliards de cartons par an, en Europe (y compris la Russie et l’Ukraine), dans les Amériques, l’Afrique et l’Asie.

2007

Elopak signe avec ACE

2010

Elopak devient certifié FCS

2016

Elopak devient une entreprise Carbone Neutre (CarbonNeutralPure-Pak®)

La solution naturelle fait partie de la solution

Chez Elopak, nous sommes pleinement conscients de notre rôle dans la lutte mondiale pour préserver la planète pour les générations futures. La reconnaissance des cartons en tant que solution d’emballage supérieure aux bouteilles en plastique guide notre approche pour relever les défis liés au développement durable. De plus, nous travaillons de manière interdisciplinaire pour nous assurer que nos activités et nos produits sont développés dans cet esprit. Nos contributions à un mode de vie durable sont doubles. D’une part, nous travaillons sur les aspects de réduction de l’empreinte carbone et d’économie circulaire de nos emballages, et d’autre part, nous nous inscrivons dans la lutte permanente contre le gaspillage alimentaire.

Collaboration industrielle

En 2007, conjointement avec Tetra Pak et SIG, Elopak a signé un accord volontaire décrivant l’engagement sérieux de l’industrie à lutter contre l’exploitation forestière illégale et à garantir la biodiversité. En signant, les trois entreprises soutiennent le programme de l’UE sur l’application de la législation forestière, la gouvernance et le commerce pour mettre fin à l’exploitation illégale.

Photo par Kari Kuukka

L’année suivante, Elopak a signé un accord de partenariat avec le WWF de Norvège (« World Wide Fund for Nature »). Avec cet accord, Elopak s’est engagée à réduire les émissions de carbone de l’entreprise de 15 % d’ici 2010, avec le coaching du WWF et la vérification de la réalisation de cet objectif par Elopak. Cet accord de partenariat de trois ans a été le premier du genre dans l’histoire d’Elopak. En effet, en 2009, Elopak a reçu une approbation officielle en tant que protecteur du climat (« Climate Saver ») du WWF lors de la séance d’information sur les protecteurs du climat (« Climate Savers Briefing ») à Capitol Hill, à Washington. Le programme Protecteurs du climat de WWF mobilise les grandes entreprises mondiales afin qu’elles s’associent au WWF pour établir des objectifs ambitieux de réduction volontaire des émissions de carbone.

En outre, 2008 a marqué le lancement du défi vert d’Elopak dans tous les sites, y compris les coentreprises. Chaque employé et site a été mis au défi de réduire l’empreinte CO2 d’Elopak pour atteindre nos objectifs de réduction de carbone. Le défi a suivi la collecte des données énergétiques de chaque site de production et unité de marché, fournissant ainsi des objectifs mesurables pour tous.

FSC - Forests for all ForeverLe 8 avril 2010, Elopak a signé sa certification au Forestry Stewardship Council(FSC), garantissant le contrôle et la sécurité des normes FSC tout au long de la chaîne d’approvisionnement, de la forêt au remplissage. Les premiers cartons Pure-Pak® labellisés FSC ont été lancés en septembre en Europe avec les jus de fruits de la marque Tropicana de notre client phare PepsiCo.

Suite à plusieurs de nos initiatives de développement durable, Elopak est devenue une société Carbone Neutre (CarbonNeutral®) en 2016. Cela nous a permis d’offrir des emballages CarbonNeutral® à nos clients. L’année suivante, nous avons lancé les cartons Pure-Pak® avec le nouveau carton Natura Life de notre fournisseur Stora Enso. Ce nouveau carton brun conserve la couleur brune naturelle et la structure visible des fibres de bois. Cet emballage naturellement différent, durable et authentique répond aux exigences des tendances croissantes en matière de produits éthiques, écologiques et biologiques. En août 2017, Arla Foods Suède a lancé sa marque biologique ØKO dans des cartons Pure-Pak® avec du carton brun naturel.

La ligne Øko d’Arla dans des cartons fabriqués à partir d’un nouvel emballage carton durable, le carton brun naturel.

En 2018, Elopak a franchi une nouvelle étape en matière d’emballage durable. Après avoir lancé des cartons de boissons contenant du polyéthylène renouvelable d’origine végétale certifié en 2014, Elopak est devenue en 2018 le premier fabricant à livrer plus d’un milliard de cartons 100 % renouvelables.

Suite au succès du lancement du premier carton à pignon pour produits frais utilisant du carton brun naturel, Elopak a introduit les cartons aseptiques Pure-Pak® fabriqués avec ce même matériau en 2018. Ces emballages aseptiques, neutres en carbone, ont fait leur entrée à peine un an après celle des cartons pour produits frais qui sont de plus en plus présents sur les étagères en Europe avec des marques dominantes du marché.

En 2019, Elopak a annoncé un engagement de décarbonisation révolutionnaire en utilisant un objectif scientifique de 1,5 °C. Elopak est l’une des premières entreprises au monde à s’engager officiellement à réduire les émissions de gaz à effet de serre conformément aux nouveaux critères définis par l’initiative Science Based Targets (« Cibles fondées sur la science »), visant à maintenir l’augmentation moyenne de la température mondiale en dessous de 1,5 °C.